Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Nouvelles offres en contrat d'apprentissage :

CAP maintenance des matériels

03 85 85 50 00

Copie de CFAA 71


 

Les lycéens au service des Fontenois

Dans le cadre de l’option pratiques professionnelles, les 19 élèves de première et de terminale STAV, option production et aménagement du lycée de Fontaines, ont participé à la réalisation d’une enquête auprès des habitants de Fontaines.

Ce projet se localise derrière la cure, à côté de l’église. C’est un terrain de 6 600 m² qui appartient à la commune. N’ayant plus d’utilité, les élus ont décidé de redonner vie à cet espace et d’y implanter “des espaces comestibles pour tous”.
La commune de Fontaines par l’intermédiaire de Mme Very (professeur d’histoire-géographie au sein du lycée & membre du comité consultatif habitat patrimoine et développement durable), a demandé aux enseignantes en charge de cette option de participer au projet d’un futur jardin.

Afin de réaliser ce projet, il nous fallait proposer des idées. Des projets ont donc été créés, par les élus de la commune et par des élèves de l’option aménagement. Suite à cela, afin de réaliser cette enquête, nous nous sommes tous réunis (professeures, élèves et membres du des comités consultatifs), pour s’organiser pour le jour du porte à porte. Enfin, le jour-J, chaque élève était attribué à un membre du comité consultatif. C’est donc à deux que l’enquête a été réalisée auprès de chaque habitant. Ces enquêtes ont eu lieu en soirée, lors de la semaine du 29 avril, nous, élèves, avons participé à deux de ces soirées d’enquêtes.

Dans ce cadre, après nous être présentés, nous avons montré des photos de différentes propositions d’aménagement pour le jardin de la cure.

Les 9 propositions étaient :

  • un verger pour ramener des coins d’ombre dans le jardin,
  • un labyrinthe faisant référence à l’ancien labyrinthe en buis existant au temps de Mme Madeleine Gouffier,
  • un jardin potager entretenu pour nourrir les habitants (historiquement entretenu par M. Lagoutte),
  • un théâtre de verdure permettant de proposer des spectacles de plein air,
  • une jachère fleurie apportant un cadre agréable et ramenant des pollinisateurs,
  • une forêt gourmande ramenant des coins d’ombre et un côté agréable à une balade (dégustation),
  • une spirale d'aromatiques permettant d’avoir de belles odeurs dans le jardin,
  • un espace de repos pour flâner dans un cadre agréable,
  • et un espace de petits fruits pour apporter un aspect gustatif à la balade.

Les habitants ont dû choisir 3 photos parmi les 9 propositions. Ensuite, il a été demandé s’ils voulaient s’impliquer dans la création de cet espace, aider à l'entretien du jardin et s’ils voulaient donner des plants.

Nous avions un petit défi à relever lors de ces enquêtes, nous devions interroger 900 foyers en une semaine avec comme temps imparti : 5-7 minutes par foyer. L’enquête est concluante car plus de 400 réponses ont été à ce jour comptabilisées.

Cela a permis aux élèves de continuer leur intégration dans la commune tout en marquant leur implication dans la vie communale. Ils ont pu améliorer leur aisance à l’oral tout en gardant une certaine forme physique en parcourant toute la commune !

fh31 1 2024

fh31 2 2024


 

La classe de première bac pro découvre la Slovaquie

Vous savez sans doute que la classe de première bac pro est partie en voyage d’étude en Slovaquie , ils ont fait plusieurs visites diversifiées durant la semaine du samedi 6 avril au samedi 13 avril.

fh30 1 2024

Voici le programme de la semaine :

Jour 1 (dimanche 7 avril) : A l’arrivée, ils ont visité le lycée ou ils ont résidé la semaine . L’après midi , ils ont visité la ville de Dunajska-Streda puis ils ont fini la journée en regardant un match de foot.

Jour 2 (lundi 8 avril) : Lundi matin ils sont allé visitée l’usine Volkswagen, en sortant il sont allés voir la ville de Bratislava, l’après-midi il ont eu un temps libre pour faire les boutiques de souvenirs .

Jour 3 (mardi 9 avril) : Visite d’une exploitation puis visite de la fabrique d’huile de tournesol dans la même exploitation. Après manger , ils ont visité le circuit a d’Orechova Poton (Slovakia ring) . Au milieu de l’après-midi, ils ont vu un musée militaire puis en fin d’après-midi , ils sont allés voir une ferme d’agro-tourisme .

Jour 4 ( mercredi 10 avril ) : Visite de la ville de Budapest toute la journée .

Jour 5 ( jeudi 11 avril) : Visite d’une ferme céréalière le matin puis visite du concessionnaire John Deere pour finir la journée .

Jour 6 ( vendredi 12 avril) : Visite d’un barrage hydroélectrique entre la Slovaquie et la Hongrie, en début d’après midi temps libre avant le départ à 17h .

Jour 7 (samedi 13 avril) : Retour à Fontaines les élèves étaient heureux de rentrer après 15 h de trajet.

Le ressenti des élèves sur ce voyage :

  • Gastronomie différente de la nôtre .
  • Certaines visites intéressantes ( Les exploitations)
  • Ils n’ont pas aimé certaines visites (agro-tourisme) .
  • Ambiance froide entre les élèves de Slovaquie et de France .
  • Beaucoup de bus .
  • Bratislava est une très jolie ville.

fh30 2 2024


 

Le projet collectif des 1ères CGEA scolaire présenté à l’Institut Agro Dijon

Le 9 avril la DRAAF a organisé à l’Institut Agro à Dijon la journée régionale « Enseigner à Produire Autrement ». L’objectif de cette journée était de présenter des initiatives en faveur de la transition agroécologique conduites dans les différents établissements d’enseignement agricole public de la région.

Après une matinée consacrée à des conférences, l’après-midi a été dédiée à des présentations sous forme d’ateliers animés par des représentants de chaque établissement. Pour Fontaines, ce sont 6 élèves de 1ère CGEA voie scolaire qui ont présenté leur projet collectif sur l’eau. Dans le cadre de ce projet collectif, la classe de 1ère CGEA a reçu pour commande de la part de l’exploitation du lycée de réaliser un état des lieux de la consommation en eau et de proposer des pistes d’amélioration de la gestion de l’eau.

Loïc Borne, Noémie De Jésus, Lucas Lequin, Elyne Planeix, Lola Seuillot et Clémentine Trochon ont à tour de rôle présenté le film réalisé pour ce projet et ont répondu aux nombreuses questions posées par les participants (élèves d’autres établissements, enseignants, personnels de direction, de la DRAAF ou du ministère de l’agriculture).

fh29 1 2024


 

JSL 3 mai 2024 001


 

TS ACSE 1 - AGRICULTURE ET TERRITOIRES -Mars 2024

Visite de l’abattoir Bigard à Cuiseaux

Dans le cadre de la pluridisciplinarité sur le thème agricultures et territoires avec Mme. GIRGENTI et M. POULLEAU, la classe de première année de BTS ACSE a visité l'abattoir du groupe BIGARD à Cuiseaux.

Nous avons été accueillis par le directeur M. JAME, qui nous a présenté l’entreprise. Nous avons été équipés pour la visite (blouse, masque, charlotte, casque, sur-chaussures) pour respecter les règles d'hygiène très strictes dans les entreprises de l’agroalimentaire.

fh28 1 2024

La visite a commencé par la fin de la chaîne d’abattage pour éviter toute contamination microbienne.

Nous avons donc vu le congélation pour conserver les produits, la fabrication des steaks hachés et des boulettes de viande, le désossage (impressionnant à voir car il est réalisé à une vitesse fulgurante par des opérateurs munis de couteaux). Ensuite, nous avons pu déambuler entre les carcasses qui étaient exposées sur des rails attachés au plafond. Nous sommes donc arrivés à la fin de la visite de l’usine ce qui nous a conduit aux premières étapes de l’abattage comme la dépouille, le retrait de la tête et l'émoussage. Nous n'avons pas pu assister à la saignée pour des questions de confidentialité et de sécurité pour le groupe Bigard.

Enfin, nous nous sommes rendus aux quais où les bovins sont déchargés et à la bouverie où les animaux sont stockés. Nous avons étés marqués par la taille de l'usine, son degré d'automatisation et le respect des règles d'hygiène. Le précision du geste, la vitesse et l'effort physique des désosseurs nous ont impressionnés ainsi que le silence tout au long de la chaîne de production.

À la fin de la visite, nous avons eu un moment d'échange avec le directeur et un employé qui était auparavant au lycée de Fontaine, lui aussi. Pendant cet échange, ils ont pu répondre à toutes nos questions.
Nous les remercions encore de nous avoir accueilli et d’avoir pu répondre à nos interrogations.

fh28 2 2024


 

AFFICHE CAP MM 1


 

Restitution Chili

Les étudiants de 2ème année du BTS Agronomie Production Végétales au CFA de Fontaines ont fait la restitution de leur voyage d’étude au Chili devant les élèves/étudiants, enseignants et direction du lycée de Fontaines.

fh26 1 2024

Ce voyage d’étude s’est déroulé du 30 novembre au 8 décembre dans la province du Maule au Chili située au sud de la capitale Santiago.

Ce voyage d’étude s’inscrit dans le cadre des actions de coopération conduites depuis une dizaine d’année entre le lycée agricole de Fontaines et le lycée de Duao au Chili. Régulièrement le lycée de Fontaines accueille des jeunes Chiliens tandis que des étudiants de Fontaines vont effectuer des stages au Chili.
Les étudiants ont en premier lieu remercié le conseil régional qui a soutenu financièrement ce projet dans le cadre des actions de coopération décentralisée. Ils ont aussi remercié les 2 enseignantes qui les ont accompagnées sur place et les personnes qui les ont accueillis au Chili.

Ce voyage d’étude leur a permis de découvrir la diversité de l’agriculture Chilienne : viticulture, oléiculture, maraîchage, horticulture, élevage bovins et équins. Les productions sont conduites de façon intensive avec l’usage d’OGM et l’utilisation massive de l’irrigation.

Cependant, avec le réchauffement climatique, la ressource en eau provenant de la fonte des neige de la cordillère des Andes diminue, ce qui pose des problèmes d’accès à la ressource hydrique et de répartition de cette ressource entre agriculteurs. Deux visites de lycées agricoles étaient également au programme de ce voyage d’étude. Les étudiants ont également eu un rapide aperçu de la culture Chilienne : rodéo, danse traditionnelle, alimentation.

Cette restitution s’est terminée par un petit moment convivial autour de biscuits et sodas rapportés du Chili.
Toujours en lien avec le Chili, Flavien Blandin et Pierre-Alexandre Vacher, étudiants en BTS ACSE, accompagnés de Laurence Do Nascimento et Samuel Bruley ont présenté à Cristina Bravo Gouverneure de la province de Maule au Chili et Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional, les actions de coopération conduites à Fontaines avec le lycée de Duao. Flavien et Pierre-Alexandre ont décrit le stage qu’ils ont réalisé en novembre dernier dans des exploitations agricoles de la province du Maule. Cette rencontre a eu lieu dans le cadre d’une visite officielle effectuée par la gouverneure du Maule en Bourgogne Franche-Comté du 26 au 29 mars.

fh26 2 2024

fh26 3 2024


 

Semaine EATDD - Seconde A

Les élèves de la classe de 2nd A ont découvert le territoire de Sennecey-le-Grand lors de leur semaine EATDD qui s'est déroulée du 11 au 15 mars 2024.

fh25 1 2024
fh25 2 2024Ce fut l'occasion pour la classe de rencontrer des acteurs au sein d'un territoire rural.
Ce mardi 12 mars durant la matinée, nous nous sommes rendu à la mairie de Sennecey-le-Grand qui nous a chaleureusement accueilli. L'objectif était de nous présenter le fonctionnement de la mairie de la ville de Sennecey, de présenter le rôle du personnel afin de mieux comprendre le développement de ce territoire et 1'importance de celui-ci.
L'après-midi était consacrée à une étude paysagère depuis les hauteurs de St Martin de Laives.
Le mercredi 13, nous avons visité l'office de tourisme de Sennecey-le-Grand.
Laurine, chargée de l'accuei1 des touristes, nous a expliqué son rôle sur le territoire, son parcours scolaire, les saisons les plus touristiques, les différentes origines des touristes présents sur Sennecey.
fh25 3 2024Dans la continuité, nous avons visité le musée SAS de Sennecey le Grand. Nous avons découvert l'histoire des résistants et de leurs exploits pendant la seconde guerre mondiale. Nous avons alors eu l'occasion de poser certaines questions par rapport au musée.
fh25 4 2024Parallèlement nous avons visité l'ancien château de Sennecey. Détruit au fil des siècles, ce château à été remplacé par l'église St Julien ainsi que les bâtiments municipaux. Nous avons été accueilli par Michelle Belin, présidente de l'association « Sennecey patrimoine» qui nous a fait découvrir l'ancienne place forte.
Le jeudi 14 mars, nous avons rendu visite à un vigneron, qui est un ancien élève de Fontaines, Il s'appelle Emilien Perruset, nous avons visiter son exploitation viticole Jeudi matin à Laives, il nous a montrer ses vignes. Emilien nous à expliquer comment marche son exploitation viticole, ses projets pour l'avenir et des informations sur son métier.
fh25 5 2024En début d'après midi, nous nous sommes rendus au "camping les voiles" de Laives, un acteur touristique important de la région. Ce camping est situé dans un cadre naturel (lac de Laives) et offre des services complets à ses hôtes (restaurant / activités diverses). Des hébergements parfaitement bien entretenus, pour un couple, des amis ou des familles. Puis un espace de fête pour bien s'amuser !
En fin de journée, nous sommes allés visiter le GAEC de la Ferrière.
Germain Gonthier un des exploitant nous a expliqué le fonctionnement de l'exploitation. L'exploitation laitière possède 80 vaches de race Montbéliarde et 170Ha céréales (Blé, Maïs, orge et alterne avec le colza et le tournesols).


 

Le rôle central de la génétique dans l’élevage

Les étudiants de première année de BTSA ACSE (Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise ) site de Gueugnon (CFAA 71) ont réalisé ces dernières semaines leur M.I.L. ( Module d’Initiative Locale ), une épreuve propre à chaque établissement qui compte dans l’obtention de leur diplôme.

Cette année, les apprentis ont choisi de travailler sur le sujet de la génétique.

Première étape de ce long parcours vers le CCF ( Contrôle en Cours de Formation ): la visite de l’entreprise de Marc Andriot, éleveur bovin à Monthelon et spécialisé dans l’élevage de RedyBlack, une race récente qui est le résultat du croisement entre l’Angus, la Hereford, la Simmental et la Gelbvich. Cette race s’est beaucoup développée autour de sa base de sélection dans le nord-est, mais M. Andriot en est un des rares éleveurs en Bourgogne-Franche- Comté et le seul en Saône-et-Loire. « L’intérêt de cette race est qu’elle bénéficie de l’effet hétérosis, qui optimise la fertilité et la longévité des individus. Elle vêle facilement, les carcasses sont plus petites mais se commercialisent mieux. C’est race rustique qui peut être conduite en système herbager, tout en proposant des qualités organoleptiques proche de l’Angus avec un persillé très prononcé. C’est un produit vraiment adapté au marché », analyse Erwan, étudiant dans ladite promotion. Marc Andriot est un précurseur. Engagé au sein de l’organisme de sélection, il a la volonté de développer la race mais aussi de faire évoluer ses pratiques : l’éleveur de 54 ans décide, dans les années 2010, de prendre le problème de la rentabilité dans le sens inverse. Il ne s’agit plus de considérer les résultats seulement en terme de technicité, de performance ou de chiffre d’affaire; mais se concentrer sur les charges, quelle que soit leur nature, et les diminuer autant que possible. Un pari risqué mais gagnant : l’agriculteur enregistre de très bons résultats qui lui permettent aujourd’hui d’envisager d’autres projets, comme la mise en place d’une chambre d’hôte ou l’installation de panneaux photovoltaïques, et de pouvoir essayer sereinement d’autres pratiques comme l’utilisation de la betterave fourragère comme matière première des rations. « La visite de l’entreprise de M. Andriot présentait un double intérêt pour les étudiants : l’aspect génétique répond aux attentes du M.I.L. et ses décisions de chef d’entreprise sont d’autant plus précieuses à analyser pour des jeunes en BTS A.C.S.E. » résume leur formateur.

Les étudiants ont ensuite assisté à la vente de la station d’évaluation de Créancey (Côte d’Or). Il s’agissait pour eux de comprendre l’intérêt d’une d’une station d’évaluation: offrir aux animaux un environnement d’élevage rigoureusement identique pour chacun d’entre eux, afin de pouvoir comparer objectivement les valeurs génétiques au regard de critères mesurables: leur croissance, leur morphologie, leur génotypage propre, la qualité de leurs gamètes,... Les jeunes ont pu observer une soixantaine de reproducteurs d’une grande variété génétique et dont les performances sont avérées et fiables, indépendantes des contextes particuliers de chaque élevage qui peuvent ne pas favoriser l’expression de certains gènes. « Cela montre une autre ambiance de vente, bien différente de ce qu’on a l’habitude de voir dans nos entreprises » commente Dorian. Les futurs Techniciens Supérieurs ont également fait la visite de la coopérative CECNA à Migelles (89), une des deux filiales du groupe Connexyon, et ses principales activités : les centres de prélèvement équin et porcin, et une station d’évaluation en bovin charolais. L’organisation de la filière équine a particulièrement marqué les apprentis : « le poulinage est, comme en élevage bovin, un moment vraiment critique. Si il semble plus facile en théorie que le vêlage, car plus court, la pratique montre qu’il s’agit d’une opération qui peut être tout aussi complexe que pour les bovins » reconnaît Fabien, apprenti dans ladite filière. Les apprenti ont enfin fait la visite du GAEC Robin-Vannier à Chapaize (71). Une exploitation de limousines en vente directe et de vente de jeunes reproducteurs, qui produit également des œufs bio. L’intérêt pour les jeunes était de comprendre les enjeux de sélection en race limousine : Paul Vannier, un des gérants du GAEC et ancien technicien du herd book limousin, a pu partager sa très bonne connaissance technique des spécificités de la race à la robe rouge feu. «Cela nous a permis de voir un autre schéma de sélection,mais tout aussi exigeant» reconnaît Cillian, apprenti plutôt habitué aux Charolaises. Des semaines intenses pour ses jeunes, qui ont enfin passé l’épreuve orale le vendredi 16 Février : « Tous ont réussi », félicite Pierre-Marie Leroy, leur formateur responsable du CCF.« Cela montre leur curiosité, leur implication et leur volonté, au-delà de la réussite à l’examen, de comprendre le monde de l’élevage pour y trouver leur place rapidement »

99735ad0 c4a9 4cf8 9492 dbe743c300b8


 

Facebook

Suivez nous sur Facebook

Erasmus +

Erasmus
Coopération internationale

Webradio

Webradio

L'ALESA (association des lycéens, étudiants, stagiaires et apprentis) du lycée de Fontaines a sa web radio. Venez la découvrir en cliquant ici :

Webradio

La boutique du lycée

La boutique du lycée

Vente des produits des exploitations des lycées agricoles
Horaires d'ouverture :
Vendredi de 9h-12h et 13h-18h
Samedi de 9h à 12h

Contact

Contact

EPL Fontaines Sud-Bourgogne
10 la Platière
71150 Fontaines
Tel : 03 85 47 82 82
Fax : 03 85 47 82 99
E-Mail : epl.fontaines@educagri.fr

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript66717224cc4a0ReCAPTCHA, Google NotAllowedScript66717224cbfd7Maps, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.